Citroën C3 - Le successeur de la Saxo au grand succès

Citroën C3 - Le successeur de la Saxo au grand succès

- Catégories : Choisir son huile

En 1996, Citroën lance sa petite Saxo. La citadine maline de la marque aux chevrons tiendra le haut du pavé du segment avant de laisser la place à une petite sœur qui ne manquait pas d'excentricité à sa sortie : la C3. Succession réussie.

Citroën Saxo : petits chevrons, belle histoire

En 10 ans de commercialisation, Citroën verra sortir de ses ateliers d'Aulnay sous bois plus d'1,6 millions d'exemplaires de sa Saxo. Joli succès pour la marque aux chevrons sur le marché ultra concurrentiel des citadines. Construite sur la base de la Peugeot 106 avec laquelle elle partage châssis et moteurs, ses changements de styles successifs lui donnent petit à petit une identité propre, sans rien perdre des qualités premières qui ont fait sa réputation : confort et agrément de conduite. Au passage, elle laisse quelques souvenirs aux nostalgiques des voitures simples et directes, Saxo Bic et VTS en tête. Quant à la Saxo KitCar, elle permettra à Sébastien Loeb de se faire la main dans le monde des rallyes (sous l'appellation super 1600) et d'offrir à Citroën un titre de champion du monde Junior.

La C3, bienvenue en l'an 2000

La belle histoire de la petite Saxo prend fin en 2005, une mort programmée pour laisser la place à la jeune et osée C3 qui lance la marque dans une nouvelle ère. Le segment a évolué et la Saxo manque de volume, de fantaisie et de charisme. Dans cette période de rajeunissement de gamme (et d'image: adieu xsara et Xantia, bonjour C4 et C5), Citroën dévoile le successeur de la Saxo au salon de Francfort en 2001 et s'offre un joli coup de pub. Bouille sympa et rondeur, volume intérieur et nouvelle plateforme, la C3 annonce la couleur: Citroën entre bel et bien dans le XXIéme siècle. Pour preuve, la C3 se décline presque immédiatement dans une version cabriolet fun et ludique censée séduire un jeune public : la C3 Pluriel.
Ainsi va l'histoire de la C3. Ses nombreuses déclinaisons depuis sa sortie en 2002 lui permettent de rester en phase avec son temps en montrant une souplesse louable en termes de design et de motorisation. La C3 n'a pas peur de prendre du volume (C3 Picasso et AirCross), ni des couleurs (C3 de troisième génération avec AirBump et possibilités de personnalisation quasi infinies), ni de s'embourgeoiser (la soyeuse DS3). Après vingt ans de commercialisation, la C3 reste la citadine polyvalente la plus vendue en France derrière les indétrônables Clio et Peugeot 208.

Rester dans son époque

La C3 fête son 20éme anniversaire... et continue d'adapter son offre. Alors que le client se veut autant jouisseur que responsable, Citroën ne pouvait pas laisser sa petite polyvalente dans le bas fossé des énergies fossiles. Ce sera chose faite avec la e-C3, attendue pour l'automne 2022.

Partager ce contenu